Partagez | 
 

 non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 22/04/2015

MessageSujet: non   Dim 7 Mai - 17:04


gao kero
the one who liked owls
profil
○ nom Kero (ケロ)
○ prénom Gaô (ガオー)
○ surnom Gensô Fukurô no Gaô (幻想梟のガオー; trad: Gaô aux Hiboux Illusoires)
○ âge 11 ans (Genin), 14 ans (Chûnin), 18 ans (Jônin)
○ sexe
○ taille/poids 1m79/68kg
○ affiliation Konohagakure no Sato
○ classification Sensoriel, Ermite
○ numéro ninja 040876
Silhouette élancée
Cheveux noirs
Yeux noirs
Peau pâle
Porte des pierres précieuses
Porte plusieurs couches de vêtements
A de grandes mains
Transporte de petites sacoches en cuir
Cache une cicatrice au torse
A des plumes accrochées sur ses vêtements

capacités


Gaô est un compétent shinobi qui a démontré des capacités exceptionnelles dans ses domaines de prédilection. Il n'est pas difficile de déterminer que le principal atout de Gaô est sa maîtrise des techniques illusoires, sur laquelle sa réputation se base. Il est si facile pour lui de mettre en déroute ses adversaires qu'il a acquis une réputation de shinobi capable de produire les illusions du Sharingan sans en avoir un. Bien qu'il puisse en effet produire des Genjutsu extrêmement puissants égalant les Dôjutsu, cela ne veut pas pour autant dire qu'il égale les capacités d'un Dôjutsu. Un Sharingan aura toujours raison de lui, et c'est pour cela que Gaô ne souhaite pas combattre d'Uchiha. Construire toutes ses capacités autour des Genjutsu est aussi une faiblesse car face à un Sharingan, ses illusions ne serviront à rien. C'est pourquoi il a développé un assez haut niveau de Ninjutsu. Il est capable d'invoquer des hiboux grâce à un pacte qu'il a signé, et ces hiboux peuvent combattre aux côtés de Gaô. Il a aussi appris à maîtriser un niveau suffisant de l'affinité Fûton. Gaô peut créer et utiliser de puissants sceaux. Il a été capable de créer des barrières. Gaô est aussi un adepte des techniques explosives (火薬術; Kayakujutsu), il profite que son adversaire soit plongé dans une illusion pour pouvoir invoquer et poser des notes explosives autour de lui.


La principale capacité de Gaô est sa maîtrise des techniques illusoires (幻術; Genjutsu). Il possède un talent énorme dans la construction d'illusions, un talent qui lui a valu une certaine renommée au sein des utilisateurs de Genjutsu. Certains témoins affirment que la puissance de ses Genjutsu a pu rivaliser avec ceux des Dôjutsu. Gaô est spécialisé dans des Genjutsu captivants. Il n'apprécie pas l'idée de "créer" un autre monde pour que l'autre souffre, il préfère qu'il soit captivé par ce dernier. Il a en mémoire toutes les zones du cerveau qu'il peut influencer pour créer un sentiment de fascination, et ainsi lui faire totalement oublier qu'il a des problèmes et/ou qu'il est en train de combattre. Malgré tout, Gaô excelle dans tous les différents types de Genjutsu, et n'hésite pas à créer des sensations factices extrêmement dérangeantes s'il en a besoin. Gaô trouve la plus grosse partie de son inspiration dans la faune et la flore, et particulièrement chez les hiboux. Les hiboux sont des animaux qui fascine Gaô, et il s'agit de sa marque de fabrique. Souvent, Gaô laisse la chance à ses adversaires de sortir de ses Genjutsu s'ils repèrent le hibou qu'il a caché. Le repérer signifie qu'il se rendre compte qu'il est dans un Genjutsu, et qu'il peut s'en sortir s'il arrive à suffisamment concentrer de chakra. Cette astuce n'est connue que par les proches de Gaô. Lorsque Gaô aura suffisamment développé son don sensoriel, il pourra plonger n'importe quelle personne dans une illusion sans qu'elle ne soit en face. S'il repère sa source de chakra, il pourra la plonger dans l'illusion.

magen: yômahane (魔幻・妖魔羽)
Technique signature de Gaô, et aussi la technique qu'il utilise constamment. Cette technique regroupe sous son nom toutes les illusions qui impliquent l'emploi d'hiboux illusoires. Par exemple, il peut utiliser ses illusions pour esquiver un coup de l'adversaire, le faisant voir une pluie de plumes d'hiboux lorsqu'il frappe Gaô. Il a développé une telle maîtrise de ce Genjutsu qu'il est devenu capable de l'utiliser sans ne faire aucun signes. À noter que si l'adversaire est plongé dans les plumes d'hiboux, Gaô peut lancer un puissant Genjutsu par dessus pour d'autant plus le troubler.

magen: fukurô no gyakuten (魔幻・梟の逆転)
Si Gaô est plongé dans une illusion, et qu'il s'en rend compte, il peut composer le signe du kai. Il s'agira d'une feinte car il peut secrètement reprendre le contrôle de l'illusion, à l'insu de son adversaire, et la retourner contre lui. Cela se manifeste généralement par l'invocation de plumes d'hiboux qui tombent du ciel, et de la paralysie de l'adversaire.

fûton: kiri no tahata (風遁・霧の田畑)
Il s'agit d'un Genjutsu d'affinité Fûton qu'utilise Gaô. Il invoque un fin nuage de particules jaune sur la zone. La brume entoure totalement Gaô, il en est l'ancre, et ne peut être dissipé que si Gaô est mis hors combat. Aucune technique ne peut soulever le nuage. S'approcher de Gaô c'est s'exposer directement à des enchaînements d'illusions incohérentes et qui peuvent troubler l'esprit. Toutefois, une personne à l'extérieur du brouillard ne voit que Gaô et sa brume, ce qui fait qu'elle peut lancer une attaque à distance pour l'atteindre.

Fukurô kyōtei). De ce fait, il est capable d'invoquer des hiboux provenant de la forêt Mienai (見えない森, Mienai mori), une forêt aux pieds du mont Myôboku. Il faut traverser cette forêt pour atteindre le royaume des crapauds, et les voyageurs s'y perdent souvent. Passer la forêt est une épreuve à cause de ses habitants. Les hiboux de la forêt sont totalement invisibles dans l'obscurité, et produisent une certaine poudre à partir de leurs ailes qui, une fois en contact avec quelqu'un, causent des hallucinations. Les individus perdent le contrôle de leur corps, voient des choses irréelles et oublient la route qu'ils ont emprunté. La forêt est une véritable barrière pour ceux qui veulent arriver au mont Myôboku. Gaô peut invoquer ces hiboux particuliers dont les plumes ont un attribut très intéressant. Si Gaô porte des plumes de hiboux sur ses vêtements, ce n'est pas pour rien, les plumes sont concentrées de chakra et peuvent réagir au chakra de type Genjutsu. De ce fait, Gaô augmente considérablement la portée et la puissance de ses Genjutsu grâce aux plumes qu'il porte. Les plumes réagissent aussi au chakra étranger. De ce fait, lorsqu'un Genjutsu est projeté sur Gaô, ces dernières s'agitent en produisant un petit sifflement. C'est le signal qu'il est pris dans une illusion, et qu'il doit s'en sortir.
Il n'y a pas de vrai "chef hibou" dans la forêt Mienai, mais il existe 2 hiboux particulièrement imposants qui réussissent à instaurer un certain ordre. Il s'agit de Hororo (ホロロ) et de Horuru (ホルル) qui sont respectivement un hibou mâle et un hibou femelle. Ces deux hiboux sont beaucoup plus grands que leurs confrères, et sont beaucoup plus puissants. Tous les hiboux ont un nom qui commencent par "Hor-".

Gaô a appris à utiliser et manipuler l'énergie naturelle grâce à Horori. Le temps qu'il a passé à la forêt Mienai lui a permis de se familiariser aux arts hiboux, et il est devenu capable d'imiter les mouvements de ces derniers. Pour pouvoir entrer dans le mode ermite (仙人; trad: Sennin), Gaô doit s'immobiliser pour accumuler l'énergie naturelle et la combiner à son chakra. Pour éviter un tel désagrément, Gaô a réussi à implanter des plumes d'Horori au niveau de ses épaules et de ses chevilles. Ces dernières peuvent accumuler passivement l'énergie naturelle et, une fois suffisamment remplie, les plumes permettent de rentrer dans le mode ermite. Quand Gaô active le mode ermite, ses ongles poussent pour prendre la forme des serres d'hiboux, sa sclérotique jaunit et sa pupille se dilate, prenant la même forme que les yeux d'hiboux.
Une fois en mode ermite, toutes les capacités de Gaô sont décuplées. Sa force, son endurance, sa vitesse, sa résistance, etc... Gaô devient considérablement plus fort. Ses Genjutsu sont éminemment plus puissants, et peuvent désormais troubler les Dôjutsu qui sont normalement insensibles aux Genjutsu. Il est capable de produire la même poudre hallucinogène que les hiboux, avec une puissance d'effet bien plus accrue, et peut reproduire le rayon spécial d'Hororo.

horara
Horara a été le premier hibou à s'être intéressé à Gaô. Il obéit aux ordres, est plutôt direct dans ses propos; Gaô compare ce comportement à celui d'un soldat. Horara est très proche d'Horori, il la protège comme un garde du corps. Il fait partie d'une lignée particulière d'hiboux qui ne peuvent pas produire de poudre hallucinogène. Néanmoins, parce que leurs ailes ont été libérées de ce poids, ces hiboux filent à toute vitesse et ont une vitesse de pointe pouvant dépasser l'entendement humain. La taille d'Horara est suffisante pour accueillir plusieurs personnes; une fois que Gaô aura une bonne maîtrise du pacte hibou il pourra invoquer Horara avec une taille d'autant plus imposante. Horara combat en enchaînant les piqués sur son adversaire, son bac est aussi solide et tranchant que les plus redoutables katana, et il peut attaquer avec ses serres capables de lacérer l'acier. Les ailes d'Horara sont très musclées, ses battements d'aile peuvent soulever d'énormes bourrasques de vent. Il a été l'élève d'Horuru.

horori
Fille d'Hororo et Horuru, Horori est une hibou encore jeune mais qui a un énorme potentiel. Elle est considérée comme étant l'héritière d'Hororo et Horuru, et on raconte même dans la forêt Mienai qu'elle pourrait être celle qui dirigerait tous les hiboux. Horori possède une réserve de chakra énorme, et elle est la seule hibou à avoir démontré la capacité de repérer et utiliser l'énergie naturelle. Elle a enseigné cette aptitude à ses parents, qui utilisent maintenant aussi l'énergie naturelle. Horori est très proche de Gaô qui lui ramène souvent des objets du monde shinobi. Elle est extrêmement curieuse et passionnée dans la quête du savoir. En combat, Horori est extrêmement rapide et donne des coups de serres puissants. Ses battements d'aile peuvent, à la façon d'Horara, soulever des bourrasques de vent. La poudre hallucinogène qu'elle produit a une plus grande portée que les hiboux normaux, et elle est aussi beaucoup plus puissante. Elle a appris à utiliser l'énergie naturelle pour que tous ceux qui sont visés par son cri strident soient plongés dans une illusion extrêmement puissant. Son utilisation de l'énergie naturelle lui permet aussi de développer tous ses sens, et compte s'inspirer du mode ermite qu'enseignent ses voisins les crapauds.
Il s'agit de l'invocation principale de Gaô.


hororo
Hororo est le mâle du couple. Il est plus petit, plus élégant et très docile. C'est le plus calme et le plus gentil des deux, et se fait d'ailleurs souvent réprimander par sa femme pour ce caractère conciliant. Il est très fier de ses ailes uniques dont le plumage donne l'illusion que des vagues d'énergies bougent en leur creux. C'est lui qui a été d'accord de céder des plumes à Gaô pour l'emploi de ses Genjutsu, et il le voit comme un être égal. Hororo le surnomme d'ailleurs "Horogao". Hororo n'a d'avantage que sa taille, il n'est en réalité pas très combattant. Néanmoins, il possède un pouvoir intéressant. Lorsqu'il déploie ses ailes, il est capable de relâcher des ondes de chakra naturel qui, une fois au contact, endorment immédiatement. Toute personne qui regarde l'intérieur de ses ailes se fatigue et ressent l'envie immédiate de dormir, sans pour autant s'endormir. Il ne s'agit pas vraiment d'un Genjutsu, le moyen de sortir de l'emprise de Hororo n'est pas d'avoir une grosse réserve de chakra et/ou de maîtriser parfaitement son chakra, mais d'avoir tout simplement une volonté inébranlable.

horuru
Horuru est la femme d'Hororo et la mère d'Horori. Elle est considérée comme étant la plus guerrière des hiboux, et a certainement été celle qui a le plus lutté à la protection de la forêt Mienai et du mont Myôbuku. Son corps est marqué par les cicatrices de ses combats acharnés qu'elle expose fièrement. Horuru n'aimait pas la façon qu'avait les hiboux à combattre en "traître", ces derniers préfèrent la discrétion de l'obscurité et l'emploi des poudres hallucinogènes. Horuru, elle, refusa en premier lieu de combattre comme un hibou lambda. Elle voulait aller au corps à corps, lacérer l'ennemi à la force de ses serres et le déchirer à la poigne de son bec. Néanmoins, elle se rendit vite compte que ce style de combat n'était pas adapté pour un hibou comme elle. Elle se résolut alors à utiliser les poudres hallucinogènes. Horuru comprit que c'était une erreur de ne pas utiliser les arts de son espèce. Devenue maîtresse dans l'art du combat hibou, Horuru reçut les enseignements de sa fille pour utiliser l'énergie naturelle. C'est ainsi qu'elle réussit à modifier sa poudre hallucinogène en l'empreignant d'énergie naturelle: elle peut devenir invisible. En se recouvrant de sa toute nouvelle poudre, Horuru devient totalement invisible à l'oeil nu et peut s'en prendre à ses ennemis sans ne leur laisser de réel temps de réaction. Il s'agit de l'hibou que Gaô aura le plus de mal à dompter à cause de son fort caractère. Elle est fière, loyale à ses origines, et ne voudrait pas devenir le sujet d'un humain.

○ ninjutsu 4.5/5
○ taijutsu 2.5/5
○ genjutsu 5/5

○ intelligence 4/5
○ force 1.5/5
○ vitesse 3.5/5
○ endurance 4.5/5
○ signes 4/5
○ genjutsu ★★★★★★
○ kuchiyose ★★★★★★
○ fûinjutsu ★★★★★☆
○ kayakujutsu ★★★★☆☆
○ kekkai ninjutsu ★★★☆☆☆
○ fûton ★★★☆☆☆

○ sensorialité ★★★★★★
○ chakra ★★★★★☆
○ force d'esprit ★★★★☆☆
○ réflexes ★★★★☆☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-invent-retro.forumactif.org
 
non
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Tsutsugami :: Exposition :: Fiches visibles-
Sauter vers: